Willkommen auf unserer Homepage

Seien Sie herzlich willkommen auf der Homepage der Protestantisch-Reformierten Kirche von Luxemburg!

Pfarrer Karl Georg Marhoffer und das Konsistorium freuen sich, Sie in der reformierten Kirche in Esch/Alzette, im Süden Luxemburgs, dem Minett, zu begrüßen. Alle reformierten evangelischen Christen und Christinnen in Luxemburg können hier eine geistliche Heimat finden. Wir hoffen, Ihr Interesse zu wecken, dass auch Sie bei den Reformierten Luxemburgs Ihre geistlichen Wurzeln schlagen.

Aufs Kennenlernen zum Beispiel sonntags um 10 Uhr im Gottesdienst freuen sich
Pfarrer Karl Georg Marhoffer und das Konsistorium.

 

Bienvenue sur la page d’accueil de l’Eglise Protestante Réformée du Luxembourg!

Le pasteur Karl Georg Marhoffer et le consistoire ont le plaisir de vous accueillir dans l’Eglise Réformée à Esch/Alzette, au sud du Luxembourg, dans la région Minette. Tous les chrétiens protestants réformés au Luxembourg peuvent trouver ici un foyer spirituel. Nous espérons susciter votre intérêt afin de prendre racine spirituelle chez les réformés au Luxembourg.

Le pasteur Karl Georg Marhoffer et le consistoire se réjouissent de faire votre connaissance, par exemple à 10 heures au culte dominical.

Résumé de la prédication en français

Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ. Amen

Luc 10,25-37

25 Un professeur de la loi se leva et dit à Jésus pour le mettre à l’épreuve: «Maître, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle?» 26 Jésus lui dit: «Qu’est-il écrit dans la loi? Qu’y lis-tu?» 27 Il répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.» (Deutéronome 6,5; Lévitique 19,18) 28 «Tu as bien répondu, lui dit Jésus. Fais cela et tu vivras.» 29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?» 30 Jésus reprit la parole et dit: «Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba entre les mains de brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s’en allèrent en le laissant à moitié mort. 31 Un prêtre qui, par hasard, descendait par le même chemin vit cet homme et passa à distance. 32 De même aussi un Lévite arriva à cet endroit; il le vit et passa à distance. 33 Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu’il le vit. 34 Il s’approcha et banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. 35 Le lendemain, [à son départ,] il sortit deux pièces d’argent, les donna à l’aubergiste et dit: ‘Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le rendrai à mon retour.’ 36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?» 37 «C’est celui qui a agi avec bonté envers lui», répondit le professeur de la loi. Jésus lui dit [donc]: «Va agir de la même manière, toi aussi.»

Prière :
Dieu ouvre nos cœurs et nos sens à ta parole. Amen

Chèrs paroissiens !

Chacun de nous connaît l’histoire du bon Samaritain, de l’école, du catéchisme en notre l’église, de nos propres lectures bibliques. Elle appartient en quelque sorte à notre pensée chrétienne, car elle contient des questions centrales du christianisme. Que ce soit la question de la compassion envers nos semblables et la question à qui je la donne, c’est-à-dire « Qui est mon prochain ? » ou bien la question de savoir comment on peut atteindre la vie éternelle.

Si nous pouvions interroger Jésus à ce sujet aujourd’hui, il réagirait probablement avec un étonnement similaire et nous donnerait peut-être une réponse similaire à celle du scribe à l’époque : « Quelles questions ! Tu connais la loi, tu l’as étudiée et tu prie deux fois par jour avec le credo, le Sh’ma Yisraël. Qu’est-ce qui est écrit dans la loi, que lis-tu ?

Et la réponse était : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et tu aimeras ton prochain comme toi-même ! »

Et il suit la recommandation de Jésus : « Fais cela et tu vivra ! »

Mais un scribe sûr de lui ne se satisfera pas si facilement et demandera acharnément : Mais qui est mon voisin ? Qui est si proche de moi que je suis obligé de l’aimer devant Dieu ? Qui appartient à mes voisins – mes frères et sœurs, mes parents ou un autre juif pieux ou même chaque juif ? Mais mon voisin, ça ne peut pas être tout le monde ? Je ne peux pas être obligé d’aimer tout le monde ! Ou bien Jésus, c’est peut-être ce que tu veux dire ? „Résumé de la prédication en français“ weiterlesen