Willkommen auf unserer Homepage

Seien Sie herzlich willkommen auf der Homepage der Protestantisch-Reformierten Kirche von Luxemburg!

Pfarrer Karl Georg Marhoffer und das Konsistorium freuen sich, Sie in der reformierten Kirche in Esch/Alzette, im Süden Luxemburgs, dem Minett, zu begrüßen. Alle reformierten evangelischen Christen und Christinnen in Luxemburg können hier eine geistliche Heimat finden. Wir hoffen, Ihr Interesse zu wecken, dass auch Sie bei den Reformierten Luxemburgs Ihre geistlichen Wurzeln schlagen.

Aufs Kennenlernen zum Beispiel sonntags um 10 Uhr im Gottesdienst freuen sich
Pfarrer Karl Georg Marhoffer und das Konsistorium.

 

Bienvenue sur la page d’accueil de l’Eglise Protestante Réformée du Luxembourg!

Le pasteur Karl Georg Marhoffer et le consistoire ont le plaisir de vous accueillir dans l’Eglise Réformée à Esch/Alzette, au sud du Luxembourg, dans la région Minette. Tous les chrétiens protestants réformés au Luxembourg peuvent trouver ici un foyer spirituel. Nous espérons susciter votre intérêt afin de prendre racine spirituelle chez les réformés au Luxembourg.

Le pasteur Karl Georg Marhoffer et le consistoire se réjouissent de faire votre connaissance, par exemple à 10 heures au culte dominical.

Résumé de la prédication en français

Résumé de la prédication
Livre des Lamentations 3,22-26.31-32
22 les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent pas fin ;
23 elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande !
24 Je le déclare, l’Eternel est mon bien, c’est pourquoi je veux m’attendre à lui.
25 L’Eternel a de la bonté pour celui qui compte sur lui, pour celui qui le recherche.
26 Il est bon d’attendre en silence le secours de l’Eternel.
31 En effet, le Seigneur ne rejette pas pour toujours,
32 mais quand il cause du chagrin, il fait preuve de compassion, tant sa bonté est grande.

« C’est pourquoi j’espère encore… ! »

« C’est pourquoi j’espère encore… ! »–cette phrase est venue doucement de ses lèvres. Des semaines d’inquiétude et de peur se trouvaient derrière elle : le diagnostic du médecin traitant et les suggestions thérapeutiques, puis l’opération qui durait plusieurs heures avec l’amélioration qui suivait. Et maintenant, de nouveau un diagnostic négatif. De la déception et du silence du côté de son mari et de ses enfants. Et elle-même ?– Elle dit doucement : « C’est pour ça que j’espère encore… ! »

Se lamenter aide ! Je m’imagine comment ce serait de distribuer des morceaux de papier ici dans ce culte, avec toutes les lettres de A à Z écrites les unes au-dessous des autres avec le titre : L’alpabet des lamentations. Que pensez-vous que les gens écrivent ? Qu’écrirait mon amie ? Qu’est-ce que j’écrirais ? „Résumé de la prédication en français“ weiterlesen